Les gamers, les rêves éveillés et le stress post-traumatique

article 

Les gamers, les rêves éveillés et le stress post-traumatique
Yann Leroux
9 novembre 2018

Jouer aux jeux vidéo permet d’avoir plus de controles sur ses rêves. Cette capacité pourrait être utilisée dans le traitement du stress post-traumatique.

Jayne GACKENBACH a fait une découverte étonnante à propos des jeux vidéo. Cette spécialiste du rêve éveillé a montré que les joueurs de jeux vidéo avaient une tendance à avoir plus de rêves éveillés que les non-joueurs. Ils rapportaient des rêves où ils se voyaient à l’extérieur de leur corps et surtout, ils étaient capables d’exercer un certain contrôle sur le déroulement de leurs rêves. Les rêveurs avaient aussi tendance à se voir de l’extérieur et en vue subjective exactement comme dans les jeux vidéo.

Dans une autre série d’études, elle montre que les joueurs de jeu vidéo ont tendance à avoir moins de rêves difficiles ou de cauchemars et plus tendance à transformer dans leurs rêves les occasions de déplaisir en source de fun. Lorsque les rêves des joueurs de jeu vidéo sont évalués, ils contiennent moins de violence que les non-joueurs. Par contre, lorsque les rêves sont violents, ils peuvent atteindre des paroxysmes. Les joueurs de jeu vidéo ont également tendance à faire les rêves les plus bizarres. Ils comportent plus de morts et plus de personnages imaginaires et ils sont aussi plus vagues et plus incongruents.

Si les joueurs de jeux vidéo ont la capacité de maîtriser leurs rêves pour transformer des expériences difficile en une source de plaisir, cette capacité pourrait-elle être  utile à des personnes qui vivent de hauts niveaux de stress ? Jayne GACKENBACH s’est alors tournée vers des soldats présentant des symptômes de stress post-traumatiques pour analyser leurs rêves en fonction de leurs habitudes vidéoludique. Les résultats montrent que les joueurs qui jouent le plus sont aussi ceux qui font le moins de cauchemars. La pratique des jeux vidéo pourrait alors être une protection contre les rêves cauchemardesques qui suivent l’exposition à un traumatisme.

SOURCES

Gackenbach, J., Ellerman, E., & Hall, C. (2011). Video game play as nightmare protection: A preliminary inquiry with military gamers. Dreaming, 21(4), 221.

GackenbachJ. (2006). Video game play and lucid dreams: Implications for the development of consciousness. Dreaming, 16(2), 96.

Gackenbach, J., & KuruvillaB. (2008). The relationship between video game play and threat simulation dreams. Dreaming, 18(4), 236.

Gackenbach, J., Kuruvilla, B., & DopkoR. (2009). Video game play and dream bizarreness. Dreaming, 19(4), 218.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.