[100 MOTS] MUD

article 

[100 MOTS] MUD
Yann Leroux
3 décembre 2018

MUD (Multi User Dungeon) : Expérience sociale en ligne.

Les Multi Users Dungeons (MUDs) sont des mondes en ligne dans lesquels les personnes interagissent en utilisant une interface textuelle. Les MUDs ne sont pas à strictement parler des jeux vidéo, mais ils ont parfois servi de bases à des jeux qui sont devenus par la suite des MMORPGs

Le premier MUD a été programmé par Rob TRUBSHAW sur un DEC PDP-10 de l’université d’Essex en 1978. Le programme a ensuite été amélioré par Richard BARTLE. Le réseau ARPANnet a contribué a la popularité des MUDs. A la suite du premier programme de TRUBSHAW, des MUDs ont été développés pendant les années 1980 : AberMUD (1987), TinyMUD (1988), LPMud (1989), DikuMUD (1990)

Alan E. KLIETZ  est le premier a tenter l’aventure commerciale avec les MUDs. En 1983,il permet a 16 joueurs de jouer ensemble en ligne. Sceptre Of Goth est un portage de son jeu Milieu développé initialement sur IBM XT. Le jeu combine Donjons et Dragons aux fonctionnalités des MUDs

La plupart des MUDs utilisent le jeu des caractères ASCII pour représenter des objets et l’environnement. Une porte est représentée par le caractère / tandis que [] représente un mur. L’augmentation des capacités d’affichage des ordinateurs va permettre une représentation de plus en plus graphique.

L’évolution suivante est donnée par Island of Kesmai (1985) L’interface textuelle cède le pas a une interface graphique. Le jeu est accessible aux abonnés de Compuserve.  L’année suivante, Habitat de LucasFilm popularise l’utilisation de figures appelées “avatars” pour représenter les joueurs. A partir de ce moment, les MUDs sont en train de devenir autre chose : des MMORPG

Même si le site Mudconnect comptabilise encore 4000 MUDs, ceux-ci subsistent comme vestiges du passé des mondes en ligne

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.