Pokémon GO ne vous fera pas augmenter votre activité physique

article 

Pokémon GO ne vous fera pas augmenter votre activité physique
Yann Leroux
23 décembre 2018
m

Les chercheurs continuent à explorer la folie Pokémon GO. Lancé en juillet 2016, le jeu Pokémon GO  est rapidement devenu un phénomène. Pokémon GO a été l’application mobile à atteindre le plus rapidement les 100 millions de téléchargement. Le jeu a été associé à des événements aussi différents que la hausse du cours de la bourse de Nintendo, l’amélioration de la santé mentale de joueurs, de meilleures interactions sociales, l’augmentation de l’activité du petit commerce, des accidents et une augmentation de l’activité physique.

Mais le jeu Pokémon GO est il un bon moyen pour promouvoir l’activité physique ? Pour répondre à cette question, Wattanapisit et ses collègues ont suivi des joueurs de Pokémon Go pendant trois mois. Ils ont mesuré l’activité physique des joueurs, leur mode de déplacement, leurs motivations à utiliser l’application  ainsi que d’autres variables comme les blessures pendant le jeu, le poids et la taille.

L’étude ne trouve pas de différence dans la dépense d’énergie ou la sédentarité en entre le débit de l’étude et la fin de l’étude trois mois plus tard

Même si la portée de l’étude est limitée par le nombre très réduit de participants (N=26), elle  reste intéressante parce qu’elle apporte un bémol aux résultats d’études précédentes qui montraient un lien entre ce jeu vidéo et la dépense d’énergie.. Jouer beaucoup à Pokémon GO ne signifie pas nécessairement augmenter ses dépenses énergétiques tout simplement que les joueurs trouvent d’autres moyens que la marche pour chasser les Pokémons.

L’étude de Wattanapisit et ses collègues remet les choses à leur place :  Pokémon GO est avant tout un jeu. La dépense d’énergie lié à la marche n’est qu’un  effet secondaire

REFERENCES

Facts, U. (2016, December 02). 26 Crazy Incidents and Facts about Pokémon GO that Prove Pokémania is Taking Over the World. Retrieved from https://www.unbelievable-facts.com/2016/07/facts-about-pokemon-go.html/4

Wattanapisit, A., Saengow, U., Ng, C. J., Thanamee, S., & Kaewruang, N. (2018). Gaming behaviour with Pokémon GO and physical activity: A preliminary study with medical students in Thailand. PloS one, 13(6), e0199813.

2 Commentaires

  1. raphY

    Pour etre un joueur assidu de Pokémon Go depuis deux ans je peux affirmer que mon activité physique a drastiquement augmenté grâce au jeu. Souffrant de problème de jambe je ne supportais pas marcher plus d’une demi heure il y a quelques années. Aujourd’hui, je peux marcher des journées entières.
    Pour connaître un bon échantillons de joueurs sur Rennes Métropole je dirais qu’il y a deux écoles : ceux qui jouent en bagnole (qui ne se dépense jamais ou rarement), et les autres.

  2. Yann Leroux

    Bonjour raphY
    Merci de ce témoignage qui ajoute un peu de perspective a l’étude qui est citée.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.